La cavitation pour éliminer les cellulites, les bons à savoir

Les ultrasons sont devenus un allié minceur incontournable depuis la découverte de la méthode cavitation. Cette technique consiste en effet à éliminer les amas graisseux grâce à la technologie sans avoir à suivre un régime draconien. Cependant, quelques bons à savoir restent indispensables avant d’adopter cette méthode minceur. Focus sur la cavitation ainsi que les résultats qu’elle propose dans ce qui suit.

Fonctionnement de la cavitation                                 

Afin de réduire les masses graisseuses et les cellulites localisées, beaucoup de praticiens proposent à leurs patients la cavitation. Cette méthode qui utilise les ultrasons de basse fréquence reste indolore et ne présente aucun effet secondaire. Les graisses seront diluées et éliminées de manières naturelles à partir de l’urine ou de la sueur. L’adoption de la cavitation ne nécessite aucune anesthésie et aucune convalescence. Dans le cas où la peau présente des rougeurs et des ecchymoses, il faut attendre quelques heures avant qu’ils s’estompent.

La cavitation des cellulites sur des zones ciblées

Afin d’exploser les cellules adipocytes, l’appareil de cavitation est placé sur des zones ciblées comme les culottes de cheval, l’intérieur des cuisses, sous les bras et bien d’autres encore. Des bulles seront créés dans la zone à traiter, qui provoqueront la rupture de ces amas graisseux. Mais, pour des résultats optimaux, il est conseillé de bien pratiquer cette intervention. C’est pour cette raison qu’il est toujours judicieux de se rendre auprès d’un médecin spécialiste dans ce domaine. A noter que pour découvrir les évolutions liées à la cavitation avant et après le traitement, trois à quatre séances seront requises.

Les contre-indications liées à l’adoption de la cavitation

Même si la cavitation est une intervention indolore et ne présente aucun risque de complication majeure, il est à noter qu’elle est contre-indiquée chez certaines personnes. En effet, les personnes souffrant d’insuffisance rénale, hépatique et veineuse ne pourront pas suivre ce traitement. De même les patients traités par anticoagulants ou qui portent de stimulateur cardiaque ne pourront pas suivre ces séances. Les patients souffrant de différentes maladies ne peuvent pas également adopter la cavitation. C’est pourquoi, des diagnostics préalables seront recommandés avant de se lancer dans ce traitement anticellulite.

Des résultats tangibles au bout de quelques séances

L’avantage avec la cavitation, contrairement aux autres régimes minceurs et techniques chirurgicales pour réduire les tissus adipeux est sans aucun doute son efficacité. Au bout de quelques interventions, beaucoup de patients ont déjà découverts les effets de cette méthode sur leur poids. Toutefois, il faut prendre en compte la taille ainsi que le volume de la zone à traiter. Pour que les résultats restent optimaux, il est conseillé d’allier une bonne hygiène de vie et séances de cavitation. En mangeant saine et équilibrée tout en privilégiant des activités sportives courantes, les personnes qui ont opté pour la cavitation peuvent dire adieu à leur poids en trop. Les séances doivent être alternées pour éviter l’apparition des ulcères et des érythèmes cutanées.

La cavitation présente de multiples avantages, mais avant de se lancer dans son adoption, il est conseillé de  connaître les étapes qui régissent ce genre d’intervention.