Comment se déroule une séance de greffe de cheveux

La calvitie peut devenir un réel handicap au quotidien pour de nombreuses personnes qui en souffrent. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, beaucoup se tournent vers la greffe de cheveux.

À ce jour, il existe deux techniques pour pallier ce phénomène : la méthode de la bandelette et la FUE ou microgreffe. Le déroulement de la séance d’implantation des nouveaux bulbes capillaires sera sensiblement différent en fonction de la méthode choisie.

Déroulement de la méthode de la bandelette

Quand la calvitie devient notable, l’on a la possibilité d’y remédier en optant pour une greffe de cheveux par la méthode de la bandelette. Celle-ci consiste à prélever une bande horizontale de 1 cm de large et de 12 à 23 cm de long sur la zone de prélèvement.

Ce morceau de peau sera ensuite micro découpé, afin d’en extraire les bulbes. Une bandelette porte entre 1200 et 1500 implants. Ces derniers seront réimplantés, et par conséquent répartis sur les parties dégarnies.

Aussitôt les greffons placés au bon endroit, le dermatologue suture la zone de prélèvement, pour ne laisser qu’une cicatrice linéaire à peine visible de 1 mm de large, à l’arrière du crâne. De nos jours, ce sont environ 90 % des praticiens qui proposent cette technique dont les résultats ne sont plus à remettre en cause.

L’avantage de la méthode de la bandelette est de convenir à tous, homme ou femme. Par ailleurs, la capacité de couverture est nettement plus grande, comparée à celle de la seconde technique. Par ailleurs, cette méthode convient particulièrement aux calvities aggravées.

L’intervention se déroule sous anesthésie locale, pendant 3 heures au maximum. Faut-il rappeler qu’un implant porte 1 à 4 cheveux, soit une quantité escomptée de 3000 à 5000 cheveux une fois que les bulbes auront pris.

Différentes étapes de la FUE

La FUE ou « Follicular Unit Extraction » est une autre méthode ayant pour objectif de remédier à la calvitie. Pour ce faire, le médecin rase totalement la zone de prélèvement. Ensuite, il injecte une anesthésie locale.

Puis, il extrait les bulbes pileux sur le scalp arrière de la tête, en utilisant un foret chirurgical de 1 à 0,7 mm de diamètre. Aussitôt fait, il replante les follicules sur les zones dégarnies. Contrairement à la première méthode, celle-ci s’adresse à une surface moins large. L’opération dure généralement entre 5 et 10 heures, selon la zone à étoffer.

Bien qu’il s’agisse d’une technique adaptée à tous, on la recommande peu aux femmes, dans la mesure où il faut raser la partie à prélever. Par ailleurs, la cicatrice qui en résulte est moins visible et contradictoirement, moins efficace. La FUE est généralement conseillée aux hommes âgés de moins de 35 ans.

Suites postopératoires de la greffe capillaire

Que ce soit pour la FUE ou la technique de la bandelette, le patient sera assis ou allongé durant le déroulement de la séance de greffe de cheveux.

Il ne faut pas se laver la tête pendant les trois jours qui suivent l’opération. Des médicaments seront prescrits pour prendre soin du cuir chevelu et de fait, des greffons. La cicatrisation ne dépasse pas une dizaine de jours. Le cas échéant, il faut prendre rendez-vous avec son médecin.

Néanmoins, que ce soit pour la FUT ou la FUE, il est important de trouver une clinique spécialisée et crédible pour votre opération. Sur ce site, vous pouvez facilement entrer en contact avec différents chirurgiens de la greffe capillaire et connaître leurs tarifs.